CORINTHIEN (ORDRE)


CORINTHIEN (ORDRE)
CORINTHIEN (ORDRE)

CORINTHIEN ORDRE

Bien que le chapiteau corinthien apparaisse en Grèce au \CORINTHIEN (ORDRE) Ve siècle, l’ordre corinthien se constitue seulement à Rome sous Auguste. Mais il devient alors si populaire qu’il élimine presque totalement les autres ordres. Après avoir joué un grand rôle dans la formation des ordres médiévaux, tant dans le domaine chrétien que dans l’art islamique, il retrouve son prestige à la Renaissance et le garde jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Inventé, dit-on, par le sculpteur et orfèvre Callimaque, le chapiteau corinthien apparaît au temple de Bassae, à la tholos d’Épidaure, au temple d’Athéna Aléa à Tégée. Il se compose dès lors d’un calathos ou corbeille en tronc de cône renversé qu’entoure le feuillage stylisé de ce chardon épineux qu’est l’acanthe; deux couronnes superposées et alternées, de huit feuilles chacune, couvrent le bas du calathos; entre les feuilles de la couronne supérieure naissent les caulicoles, cornets végétaux d’où s’échappent les volutes qui vont soutenir les angles; au-dessus règne l’abaque, plateau qui reçoit l’architrave.

Combiné avec les éléments de l’ordre ionique, le chapiteau corinthien sert essentiellement à des décors internes jusqu’à la fin de l’époque hellénistique. Son emploi s’élargit alors, en Italie surtout où on l’utilise à la fin de la République dans des édifices monumentaux. Ses feuilles ne ressemblent plus guère alors à celles de l’acanthe; elles s’amollissent et perdent leurs profondes découpures; des caulicoles s’échappent outre les volutes, des hélices tournées vers l’intérieur; un gros fleuron est posé sur l’abaque et sur le calathos; parfois même des figures s’insèrent dans le feuillage. L’ordre corinthien n’a pas d’entablement propre, Vitruve permettant d’utiliser indifféremment celui de l’ionique ou du dorique. La base est attique, mais ses deux tores égaux séparés par une étroite scotie la rendent très lourde.

Sous Auguste, on revient d’abord à l’étude des modèles grecs classiques, mais en donnant aux lobes de l’acanthe l’arrondi d’une feuille d’olivier. L’entablement, qui conserve l’architrave et la frise (celle-ci généralement ornée de rinceaux) de l’ordre ionique, acquiert sa personnalité grâce à l’emploi systématique de la corniche à modillons. Après divers essais, que l’on peut suivre à Rome, au temple du Divus Julius, au temple d’Apollon Palatin et en Gaule à Glanum, la formule paraît définitivement fixée au temple de Mars Ultor à Rome. Il y aura ensuite, pendant toute la durée de l’Empire, des variantes portant sur les proportions ou sur quelques détails, mais le type augustéen restera canonique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • corinthien — corinthien, ienne [ kɔrɛ̃tjɛ̃, jɛn ] adj. et n. • v. 1530; de Corinthe, ville grecque 1 ♦ Relatif à Corinthe. N. Épîtres de saint Paul aux Corinthiens. 2 ♦ Archit. Ordre corinthien, ou ellipt le corinthien : ordre d architecture grecque,… …   Encyclopédie Universelle

  • Ordre dorique — du Parthénon. L ordre dorique est le plus simple, le plus dépouillé des trois ordres grecs. Les colonnes doriques se caractérisent notamment par leur chapiteau à échine plate (nue, sans décors), par leur fût orné de 20 cannelures et par l absence …   Wikipédia en Français

  • Ordre Toscan — L’ ordre toscan n’est qu’une imitation abâtardie du dorique grec. On le regarde comme originaire de l’ancienne Étrurie et les Romains l’employèrent avant de faire la conquête de la Grèce. Les monuments d’ordre toscan, à Rome, étaient donc… …   Wikipédia en Français

  • Ordre rustique — Ordre toscan L’ ordre toscan n’est qu’une imitation abâtardie du dorique grec. On le regarde comme originaire de l’ancienne Étrurie et les Romains l’employèrent avant de faire la conquête de la Grèce. Les monuments d’ordre toscan, à Rome, étaient …   Wikipédia en Français

  • Ordre colossal — pour la façade de la Basilique Saint Pierre à Rome. L ordre colossal est un ordre architectural régnant sur plusieurs étages. Cette disposition est apparue timidement au cours du XVe siècle, et s est généralisée au milieu du XVIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Ordre corinthien — Chapiteau et entablement corinthien du Panthéon de Rome …   Wikipédia en Français

  • Ordre toscan — L’ordre toscan originel est un ordre architectural contemporain de l ordre dorique grec, plus épuré que lui. On le regarde comme originaire de l’ancienne Étrurie et les Romains l’employèrent avant de faire la conquête de la Grèce. Les monuments… …   Wikipédia en Français

  • Ordre ionique — Chapiteau ionique de l Érechthéion d Athènes L ordre ionique (appelé également colonne ionique) se caractérise notamment par son chapiteau à volutes, par son fût orné de 24 cannelures et par sa base moulurée. Parfois, un groupe de cariatides… …   Wikipédia en Français

  • Ordre éolique — Chambranle de porte avec pilastre éolique au Musée national du Bardo (Tunisie) L ordre éolique ou éolien était un ordre d architecture classique originaire d Asie mineure du nord ouest, mais on peut le rencontrer dans des temples de Sicile. Leur… …   Wikipédia en Français

  • Ordre Architectural — Chapiteaux de formes classiques (extrait de l Encyclopédie, vol. 18) : a. toscan, b. dorique, c. ionique, d. ionique moderne, e. corinthien, f. composite Les ordres, en architecture, déterminent les proportions, les formes et l ornementation …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.